Val-de-Marne

Se préparer pour être prêt en cas de crue majeure.

Les quelques épisodes de crue de la Seine et de la Marne dans le département (juin 2016 et janvier 2018) ont poussé la délégation territoriale du Val-de-Marne à prendre des mesures exceptionnelles dans le domaine de la « protection des populations » sur le département.

Après les différents RETEX (retour d’experience) organisés par la préfecture, le conseil départemental et les communes sinistrées, le sujet principal qui a retenu l’attention de la Croix-Rouge française est « le déplacement et l’évacuation préventive des populations« .

De nombreuses municipalités touchées par la montée des eaux ne disposent pas aujourd’hui de moyens suffisants pour procéder à l’évacuation préventive de populations et les moyens des secours publics sont très souvent saturés dès les premières alertes.

La partie « secours à victime » étant du domaine de compétence des sapeurs-pompiers (avec l’appui de la Crf en cas de plan rouge, ORSEC,…), il restait à trouver une solution pour faciliter le travail des communes dans le domaine du « soutien aux populations ».

La délégation territoriale du Val-de-Marne a décidé de solliciter les 47 communes du département afin d’obtenir des subventions pour l’achat de bateaux (type embarcation légère) et de matériel de protection (gilets de flotabilité) afin de venir en soutien des agents municipaux pour évacuer les populations de leur domicile vers les centres d’hébergement d’urgence.

En février 2019, cinq communes ont répondu à l’appel pour financer l’achat de 6 embarcations. Trois autres communes ont mis leurs locaux à disposition pour « pré-positionner » le matériel afin de rendre encore plus efficace le déploiement des moyens.

D’autres communes suivront afin d’arriver à une flotte d’une vingtaine de bateaux d’ici à la fin de l’année.

Un partenariat gagnant-gagnant

 

Chaque commune s’engage en signant une convention avec la Croix-Rouge française  (convention type de la Crf) permettant ainsi de s’assurer de la présence des moyens de la Croix-Rouge sur sa commune en cas de catastrophe, mais également pour l’association qui voit dans ce partenariat un ancrage plus fort au sein même des territoires.

En complément, la Croix-Rouge est intégrée officiellement au « Plan Communal de Sauvegarde » (PCS) afin de permettre une meilleure coordination des moyens et de gestion opérationnelle.

« bateaux, drones, assistance pour les animaux des sinistrés « , la Croix-Rouge dans le Val-de-Marne innove chaque jour pour renforcer la qualité des interventions sur le terrain pour le bien des populations…

 

Les drones en appui aérien pour faciliter le travail des personnels au sol.

 

Avec l’appui des moyens aériens (drones) pour survoler les zones sinistrées la Croix-Rouge dispose aujourd’hui d’informations détaillées et précises pour engager les moyens d’évacuation ou de secours…

 

Février 2019 – Signature d’une convention entre la Croix-Rouge française et la ville d’Alfortville et don à la Croix-Rouge de deux bateaux en cas d’évacuation préventive des populations.

Février 2019 – Signature d’une convention entre la Croix-Rouge française et la ville d’Ablon-sur-Seine et pré-positionnement de deux bateaux au centre nautique en cas d’évacuation préventive des populations.